Qu’est-ce que la mémoire kinesthésique ?

Alors la mémoire visuelle et auditive sont bien connus du grand public, la mémoire kinesthésique est souvent oubliée. Pourtant celle-ci est tout aussi importante que les deux premières et apprendre à bien l’utiliser permet d’améliorer notre vitesse de mémorisation.

Définition de la mémoire kinesthésique

Il s’agit de la mémoire qui concerne tout ce que l’on ressent lorsque l’on touche un objet ou un être vivant. Celle-ci est basée sur nos sentiments et émotions. Le processus de mémorisation se faisant uniquement par le touché, on parle aussi de mémoire tactile. Notre peau contient de minuscules capteurs qui sont capable de percevoir les vibrations, la température et aussi les textures de notre environnement. Toutes ces informations peuvent être mémorisées de façon inconsciente par notre cerveau. Il s’agit rarement du type de mémoire prédominante bien que celle-ci soit essentielle.

Etes-vous kinesthésique ?

Il peut être utile de savoir si vous êtes kinesthésique ou non. Par exemple, cela peut expliquer certaine difficulté scolaire quand cette forme de mémoire prédomine chez l’enfant. On pense souvent à tort que l’enfant manque de concentration. En modifiant la façon d’apprendre vous pourrez gommer ces difficultés.

Voici une liste de comportement pour vous permettre de mesurer votre mémoire kinesthésique :

  • Lors de conversation vous ne pouvez-vous empêcher de toucher votre interlocuteur et vous parler avec les mains
  • Vous avez du mal à prendre des décisions rapidement. Vous changez plusieurs fois d’avis. Cela est dû au fait que notre cerveau perçoit en continue les informations transmise par la peau.
  • Dans la rue ou dans un magasin, vous être capable de passer à côté de quelqu’un sans le voir.
  • Vous aimez particulièrement les vêtements confortable et détendu.

Comment utiliser votre mémoire kinesthésique ?

Précisons que les méthodes d’apprentissages scolaires ne favorisent pas  les enfants kinesthésiques. On pense qu’ils sont agités et ne veulent pas se concentrer. Ils excellent souvent dans les activités manuelles.

L’enfant ou l’étudiant auront beaucoup de mal avec la théorie, c’est pourquoi il faut rapidement passer à la pratique. Réaliser des exercices concret est un excellent de renforcer l’apprentissage. De même plutôt que des cours rébarbatif, pourquoi ne pas utiliser des jeux éducatifs. Ceux-ci permettent à l’enfant de mettre en pratique ce qu’il doit apprendre.

Pour l’apprentissage de la lecture, il est possible d’utiliser les lettres d’un scrabble pour créer des mots et mémoriser l’association des mots. Cela est ludique et la manipulation des lettres l’aide à enregistrer.

Lorsqu’il y a des apprentissages théorique (poésie, leçon…) proposé à l’enfant de le faire en marchant. En règle générale le fait de bouger est très important et souvent on reproche à l’enfant de ne pas tenir en place.

Enfin chez les enfants kinesthésiques, les sentiments sont très importants. Il a besoin de comprendre et d’aimer ce qu’il fait. Encouragez et soutenez le au maximum pour créer le plus d’émotions positive possible.

Quelques soit les choses à retenir, il faut rattacher celle-ci à quelque chose de concret. N’hésitez pas à employer de nombreux accessoires et petits objets pour l’aider à apprendre.