Trouble de la mémoire et homéopathie

Des troubles mnésiques et passagers peuvent survenir à tout âge de la vie. Cela peut concerner les étudiants qui sont stressés et ont du mal à mémoriser ou des personnes plus âgées qui ressentent une fatigue intellectuelle. En cas de perte de mémoire prolongé, de problème d’orientation ou d’autre symptôme similaire, nous vous conseillons de consulter un médecin. S’il ne s’agit que de problème bénin, l’homéopathie est bien appropriée.

Le Phosphoricum acidum pour la fatigue intellectuelle

Après un effort intellectuel important et prolongé, il arrive que l’on se sente moins bien et que l’on souffre de difficulté à apprendre et se souvenir de nouvelles choses. Ce remède homéopathique permet de stimuler et renforcer vos capacités intellectuelles dans leur globalité. La posologie est de 5 granules dosés à 9CH, à prendre deux fois par jour.

Le Kalium phosphoricum pour les trous de mémoire

Ce traitement homéopathique, ce destine plus particulièrement aux étudiants et aux personnes souffrant d’une surcharge de travail. Ils peuvent avoir des trous de mémoires ponctuels associés à des céphalées et une lenteur dans le traitement des nouvelles informations. On peut également l’utilisée pour garder une performance intellectuel optimum pendant une période d’examen. On choisira une dilution de 7 à 9 CH et on prendra matin et soir, 5 granules.

La Calcarea phosphorica pour les problèmes de mémorisation

Il n’est pas rare que les étudiants se sentent fatigués et ait du mal à  retenir en fin de trimestre. Une prise mensuelle de 5 granules dosés à 15CH permettra de ne pas flancher et de maintenir ses capacités d’apprentissage et de compréhension constante durant toute l’année scolaire.

   Le Zincum metallicum pour la fatigue et l’épuisement nerveux.

La fatigue nerveuse est très mauvaise pour la mémoire. Elle peut entraîner des oublis et difficultés intellectuelles passagères. De plus le sujet a le sentiment d’être constamment épuiser. En prenant deux fois par jour 5 à 7 granules de zincum à 9 CH, vous devriez rapidement  constater une amélioration de vos capacités et une diminution des trous de mémoire.

Le Nux vomica contre le stress

Le stress entraine de nombreuses pathologie et peux être le facteur déclenchant de trouble mnésique modérée. Prendre le soir, juste avant de se coucher 5 granules dilué à 15 CH permet d’améliorer la qualité du sommeil et de diminuer stress et anxiété.

L’Anacardium orientale pour les problèmes de céphalées

Cette forme d’homéopathie permet de diminuer les céphalées en termes de fréquence et d’intensité lorsque notre mémoire est fortement sollicité. Quelques granules par jour devrait permettre de conserver votre mémoire en pleine forme.

Le Gelsemium pour les veilles d’examens

Voici un traitement homéopathique très utile si l’on est stressé avant de passer un examen. Prendre 5 granule le soir et le matin avant de passer une épreuve orale ou écrite permet d’éviter les phénomènes de trac. En effet le trac peut paralyser une grande partie de vos facultés intellectuelle et notamment la mémoire.

Il est évidemment possible de prendre plusieurs types de remède homéopathique. Par exemple il peut être opportun de La Calcarea phosphorica en prévention associée au Gelsemium la veille de l’examen. Enfin la pratique de la méditation est un autre méthode douce permettant de stimuler la mémoire.